d6349ddb-cee7-4c55-8662-040f4c1637246246249183720717751.jpg
25 juin 2022

Sur la route du retour pour Sachs Harbour... ... nous avons navigué au milieu des souffles de baleines, pendant des heures, elles nous ont suivis. Pendant que Jimmy trépigne d'impatience en scrutant l'horizon dans l'espoir de voir une voile apparaître au loin... Jean-Christian se livre sur ces 10 jours passés sur Babouch'ty ... Qu'est ce qui m'aura le plus marqué dans ce début d'expédition arctique ? Est-ce les paysages polaires, austères, silencieux et blancs ? Est-ce la découverte dans ce paysage caractéristique de lacs turquoises, sur lesquels nous naviguons, semblables à s'y méprendre à un lagon du Pacifique si ce n'est que les rives étaient de neige plutôt que de sable blanc ? Est-ce cette merveille d'innovation et de technique qu'est Babouch'ty, sorti de l'imagination et des mains de Sébastien, qui en l'espace de quelques jours a montré toute l'étendue de ses capacités à avancer coûte que coûte dans ce milieu difficile et changeant : tractée à force d'homme sur la neige, hâlée le long des berges ou des canaux glaciaires, treuillée et manoeuvrée dans les chaos de glaces, propulsée par ses voiles sur eau et sur glace au moindre souffle d'air, à la rame dans les lagunes ou l'océan par calme plat ? Est-ce cet espace de vie exiguë, dans le ventre du catamaran, ou l'on vit courbé et l'on dort serrés à 3 dans sa cabine de 70cm au plus haut ? Est-ce les matins de tempête, où l'on restait dans nos sacs de couchage à boire du café et à manger une infâme bouillie de muesli à laquelle je ne me ferai jamais, à refaire le monde entre gens du même bord, réchauffés par nos rêves plus que ne l'aurait fait le meilleur des poêles ? Est-ce l'absence d'ours blancs, pourtant tant espéré, qui jamais n'a montré le bout de son museau mais qui finalement sonne l'appel de revenir un jour le voir enfin ? Est-ce l'immense surprise de voir un trio de baleines sonder juste devant nos yeux, au bord de la plage de glace où nous nous étions arrêtés ? Où est-ce finalement la gentillesse, la prévoyance, la détermination et la compétence modeste mais tellement efficace d'Eric et Sébastien qui m'ont accueilli dans leur expédition, en attendant la venue du troisième larron Jimmy ? Il m'en faudra des rêves pour savoir ce qui m'aura impressionné le plus !

7e9d3484-337d-4133-8ffc-5ccbe03a10d81134375908032521344.jpg
23 juin 2022

Journée variée et généreuse. Le bateau continue de nous impressionner, il passe vraiment partout et on retrouve nos marques. JC prend plaisir à chercher la route dans les glaces, ça fonctionne bien. Ce soir, arrêt sur une plage... de glace, tout prêt d'une énorme crête de compression d'environ 15 mètres, tout au bord de l'eau libre où phoques et baleines s'évertuent à nous émerveiller, le tout sous le soleil. Seb travaille sur la latte de gv, les panneaux solaires et le rangement sous le regard curieux des phoques, pendant qu'Eric et JC jouent aux échecs dérangés de temps en temps par le souffle des baleines : dure vie d'aventurier !!!

2a491c8d-3dcf-4072-a78e-fb05de1f9f983086135316841492732.jpg

21 juin 2022

Aujourd'hui navigation de 12 milles plein ouest sur la glace dans un décor irréel, entre brume et soleil, eau turquoise et glaces… le tout avec un vent de travers faiblissant et de la belle glace avec plus de 50/100 de lac de fonte turquoise ; et le bateau glisse super bien ! La journée se termine devant un bon repas deLisec ré-hydraté avec de l'eau chauffée au solaire. Se soir il n'y a presque plus de vent, et ça fait du bien après 2 jours de vent fort, on devrait bien dormir. Petit glossaire de l’arctique et de Babouch-ty : cabine : espace habitable et de stockage des affaires sur Babouch-ty. Il s’agit de 2m par 2m, avec au max 70 cm de hauteur. ça rime donc avec promiscuité, souplesse et gymnastique... mais aussi avec abri du vent, cocon…

fe73bc1d-9497-4a46-a7e2-93d57101ce1f726420114373518292.jpg

18 juin 2022

Derrière la pointe ouest de Banks Island... Journée bien variée en terme de terrain : petit chaos de glace à franchir, lacs de fonte, petites ou grandes pataugeoires, lagunes et bancs de sable… L’occasion de rappeler que Babouch-ty a un tirant d’eau de 30 cm environ. Que ce soit sur lagunes ou sur lacs de fonte, nous naviguons régulièrement dans des zones où l’eau n’arrive même pas en haut de nos bottes. On progresse, 2 aux étraves et 1 à l’arrière aux écoutes, sur l’eau, sur la glace, peu importe, Babouch-ty est un cata tout terrain ! A terre, des œufs et de nombreux oiseaux, des crânes de bœuf musqué, un renard au loin... une faune importante est sur le point de profiter comme nous de l’été arctique !

8d612d7a-6e5c-452e-973f-10d3463f4d3c5778948297242241119.jpg

17 juin 2022

Rejoints par Jean-Christian, ils ont pris le départ ! Jean-Christian Kipp est le créateur du Fonds Odysseus qui vise à promouvoir l’aventure et la défense des libertés. Passionné d’aventure, reporter, serial-entrepreneur et administrateur de la Société des Explorateurs Français, il est le mécène de l’expédition Nagalaqa. Plus tôt dans la journée, Sébastien et Eric ont participé au conseil des chasseurs de Banks qui leur ont donné leur approbation pour filtrer l’eau (recherche d’ADN environnemental). Ils recevront avec intérêt leur rapport sur la présence de faune rencontrée au long de leur parcours et les ont aussi mis en garde contre les ours. C'est le soir qu'ils ont quitté le village, direction la glace ! Rapidement, un superbe crack s’est présenté à eux, d’une belle largeur et bien longiligne, parallèle à la côte, un vrai boulevard d’eau libre ! Jean Christian, fraîchement débarqué de Paris : “ce bateau est incroyable ! Seb, tu es un génie !” La lumière du soir est assez splendide pour un petit tour à terre, dîner et dormir, un beau premier départ ! Car d'ici 10 jours, ils reviendront déposer Jean-Christian, retrouver Jimmy, et repartir mais cette fois-ci, pour de bon !

WhatsApp Image 2022-06-15 at 03.36.47.jpeg

Enfin à Sachs, auprès de Babouch'ty retrouvé comme on l'avait laissé 4 ans plus tôt... enfin presque. Libéré et au grand air grâce à l'aide de Joey et Jeff, c'est l'heure pour nous de tout sortir, déballer, trier, organiser, ...  Hier soir, Babouch-ty était mâté et Sébastien avait fait plusieurs réparations déjà. Jimmy, toujours à Montréal pour finir de préparer l'appro, nous apportera les quelques éléments manquants ou défectueux. Merci à la base arrière pour le soutien logistique : Jean Raymond, Lise, Caroline, Damien ainsi qu’à Joey Carpenter pour votre aide précieuse ! C'est avec beaucoup de plaisir que nous avons passé notre première nuit à bord, sur la plage, à deux pas de la mer de glace. Et autant vous dire que Babouch'ty et son équipage frémissent d’impatience d’aller glisser sur la glace.

15 juin 2022