2022

soutenez NAGALAQA EXPEDITIONS
la nouvelle expédition 

carte_edited_edited.jpg

Le fameux crac...
Quelle journée !! Nous n’en revenons pas encore ! Nous étions partis pour marcher nos 20km quotidiens sur glace, tout en tractant notre traîneau et...
Hier soir, Seb tenait à installer le bivouac en bordure de plaque, pour surveiller la dérive et ce matin, un petit vent secoue la toile de tente, un rapide envol de drone confirme qu'une voie d'eau s’ouvre...!!! Le vent provenant du fjord est en train d’écarter les glaces au large. Nous y voila, notre patience, nos efforts et vos bonnes ondes ont fini par payer, nous allons enfin pouvoir naviguer et ainsi accélérer la cadence.
Le vent nous porte bien, il est 13h lorsque nous dépassons le cap que nous nous étions fixé la veille, et nous continuons de voguer le long des côtes. Les kilomètres défilent, sans effort et sans fatigue, nous sommes sur un boulevard.

Longer l’île Axel Heiberg est un beau spectacle (au ralenti, entre 3-4km/h), avec écran panoramique. Nous sommes ravis de trouver de nouvelles couleurs qui contrastent avec les glaces de ces dernières semaines : l'ocre et le brun des montagnes et collines, le vert ou le rouge des mousses au pied des névés... Heureux de retrouver du relief, des rochers, des falaises.

Émus aussi de trouver de la vie : un moustique (!), un renard arctique sorti de la banquise et cherchant à venir à notre rencontre, des phoques en quantité profitant de la nourriture abondante des fjords...
Nous sommes partis pour naviguer toute la nuit, profiter de ce vent et de ce chenal que l’on sait éphémères, au près mais sous-toilé car le vent n'est pas régulier (à cause du relief), on ne veut surtout pas prendre de risque. Puis à l'approche de la pointe, celui-ci commence à forcir, on prend le 2ème ris et on relève la dérive, nous avançons tout de même à 8 nœuds, la mer commence à sérieusement moutonner... Seb demande à Jimmy de mieux ferler la GV mais une rafale encore plus forte nous force à affaler le tourmentin et à réduire encore, finalement nous filons à grande vitesse vers un belle plaque pour nous mettre à l'abris.
Seb passe sous le vent pour se protéger des vagues pendant que Éric et Jimmy sautent sur la plaque piolets à la main, nous montons le bateau sur la glace, en sécurité le temps que ça se calme.

Nous sommes à 10km du détroit Nansen et une montagne se profile pas si loin : Ellesmere, la dernière île canadienne, la plus septentrionale. Nous y sommes presque. Merci pour vos énergies positives, ça a marché... elles nous sont parvenues jusqu’ici, à 81 degrés nord. Le vent tant attendu est arrivé !
Nous sommes tellement petits dans cet environnement ; oui, des fourmis arctiques. Nous donnons le meilleur de nous mais ne pouvons décider de rien. C’est l’arctique qui décide. Nous prenons ce qu’elle nous offre ! Ce vent, aujourd’hui, nous l'accueillons avec joie et excitation, la route pour Ellesmere est ouverte !!
Nous repartirons dans la nuit, dès que le vent se sera calmé, ne prendre aucun risque pour ne pas gâcher ces beaux moments...

120822.jpg
1/26
NAGALAQA EXPEDITIONS - lavoiearctique@gmail.com - 0645655619
CONTACT PRESSE - Effets Mer - Fabienne Morin - 06 87 25 83 15 
logo-effets-mer-1 copie.png
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook
  • Instagram

Pour envoyer un message aux aventuriers,

il suffit de vous rendre ICI, de rentrer le numéro suivant 881652448497 et de taper votre texte.